Un lundi sanglant - Le massacre et les viols commis par les forces de sécurité en Guinée le 28 septembre

Human Right Watch Autres | Edité en 2009 | ISBN:-

Le lundi 28 septembre 2009, des membres des forces de sécurité guinéennes ont ouvert le feu sur des dizaines de milliers de partisans de l’opposition qui participaient à un rassemblement pacifique au Stade du 28 septembre à Conakry, la capitale. En fin d’après-midi, au moins 150 Guinéens gisaient sans vie ou agonisants à l’intérieur et autour du complexe sportif,

Commander