BAfD, OCDE, PNUD, Perspectives économiques en Afrique - Entrepreneuriat et industrialisation 2017



Etudes Supérieures | Edité en 2017 | ISBN:978-92-64-27435-8 | Prix: 0 GNF

Cette 16e édition des Perspectives économiques en Afrique s’attache à souligner le poids des périls de l’économie mondiale sur les performances du continent. En 2016,  la croissance du PIB en volume a marqué le pas, à 2.2 % , pénalisée surtout par le repli continu des cours des produits de base et la morosité de la conjoncture internationale. Avec  une progression du PIB en volume de 5.3 % , l’Afrique de l’Est fait la course en tête, devant l’Afrique du Nord, à 3 % . Ailleurs sur le continent, la croissance a été anémique : au plus bas en Afrique de l’Ouest, à 0.4  % , sous l’effet de la récession qui frappe le  Nigéria, elle  ressort à 1.1  % en Afrique australe, la locomotive régionale qu’est l’Afrique du Sud affichant un faible 0.3 % .

Disposant d’un secteur privé dynamique, d’une population douée d’un esprit d’entreprise  et de ressources naturelles abondantes, l’Afrique  a tous les atouts pour installer une croissance plus alerte et inclusive. La croissance moyenne du continent devrait rebondir à 3.4 % en 2017,  sous réserve de la poursuite du redressement des cours des matières premières, du renforcement de l’économie mondiale et de la consolidation des réformes macroéconomiques intérieures. En 2018,  la croissance devrait s’accélérer, à 4.3 % .

La  composition des apports  financiers à l’Afrique  traduit le  dynamisme de ses marchés intérieurs : en 2017,  ils devraient frôler la barre des 180  milliards de dollars. Les envois de fonds atteindront 66.2  milliards, contre 64.6  milliards en 2016,  tandis que les investissements directs étrangers devraient dépasser 57 milliards de dollars en 2017, grâce essentiellement aux investissements des économies émergentes dans des projets nouveaux. Les  recettes  fiscales restent  la première source de financement  intérieur dans les pays africains, même si elles ont baissé avec le  repli des cours des matières premières. Les gouvernements vont

Télécharger